Cartographie du processus, le couteau suisse du pilote

Objectifs pédagogiques

Au terme du dispositif pédagogique, les pilotes maîtrisent les bases de l’approche processus et peuvent mettre en œuvre de façon autonome « Le couteau suisse du pilote » dans le cadre de leurs missions tout au long de la démarche qualité :

  • Par l’application de la méthode de cartographie du processus/thématique [1],
  • À partir de cette cartographie, ils peuvent structurer le manuel de procédures [2] décrivant le processus/thématique et formaliser ou actualiser les procédures écrites correspondantes,
  • Simultanément à la cartographie, ils ont diagnostiqué les défaillances dans la maîtrise [3] et initié les plans d’actions correspondants,
  • Ils ont identifié les risques et formalisé le compte qualité correspondant au processus/thématique [4],
  • Renforcement et pérennisation de la culture qualité par une approche pratique et concrète de la démarche,
  • La mise à disposition des pilotes de nouvelles méthodes et de nouveaux outils permet de redynamiser la démarche qualité en anticipant l’évolution de la certification dans son périmètre (certification commune) comme dans ses exigences (V2020 conjointe),
  • La cartographie du processus fait partie de la BOÎTE À OUTILS DU PILOTE.

 

Programme pédagogique détaillé
  • Rappel autant que nécessaire sur les notions de qualité et d’approche processus tels que recommandé par la HAS,
  • Rappel du cycle PDCA et des conséquences de son application dans la démarche d’amélioration continue de la qualité, de la maîtrise des risques et dans la procédure de certification.

 

1 – Cartographie du processus/thématique

  • Présentation pratique de la méthode de cartographie du processus,
  • Mise en situation et réalisation d’une cartographie,
  • Synthèse pédagogique sur le recours à la méthode.

 

2 – Cartographie documentaire par approche processus

  • La maîtrise des processus impose leur documentation pour permettre le partage de cette maîtrise,
  • La cartographie des processus organise aussi la documentation en structurant l’arborescence documentaire, et cela à tous les niveaux,
  • Associée aux bonnes pratiques d’élaboration des procédures écrites, elle permet de formaliser un manuel de procédures facilement accessible et cohérent pour la mise en œuvre réelle du processus.

 

3 – Diagnostic des défaillances dans la maîtrise

  • La cartographie du processus sert de base à son évaluation selon la méthode du traceur système,
  • Chaque prérequis, étape, sous-étape, éléments associés aux étapes fait l’objet d’un diagnostic systémique simple, avec un code couleur,
  • De ce diagnostic ou investigation par système traceur découlent des plans d’actions initiaux pertinents.
  • Synthèse pédagogique sur le recours à la méthode.

 

4 – Cartographie des risques

  • Les défaillances repérées au point 3 sont révélateurs des risques résiduels encore présents dans le processus,
  • Les évènements indésirables ou évènements sentinelles déclarés au sein du processus, révèlent encore d’autres risques,
  • L’inventaire et l’analyse de ces risques permet d’en établir la cartographie et de formuler les actions de prévention nécessaires,
  • Le tout synthétisé dans le compte qualité tel que requis par la HAS.
  • Synthèse pédagogique sur le recours à la méthode.

 

Mise en situation

  • Mise en pratique pédagogique de la méthode, exercices pratiques (option séminaire),
  • Mise en situation sur des processus réels de l’établissement (option formation actions, accompagnement).

 

Synthèse pédagogique et reformulation,

Revue à distance des travaux réalisés en session et/ou inter session, consolidation des acquis et de l’expérience des participants.

Méthodes pédagogiques
  • Prise en compte des acquis préalables des participants, des méthodes de maîtrise des processus déjà connues,
  • Apports cognitifs sur de nouvelles approches et des méthodes innovantes basées sur les derniers développements des bonnes pratiques,
  • Mise en situation d’application pratique des méthodes par les participants,
  • Acquisition des compétences par l’expérimentation et la mise en œuvre pratique de ces méthodes et des outils proposés.
Public
  • Pilotes des processus et des thématiques, déjà engagés dans leurs missions ou nouveaux pilotes,
  • Membres des groupes de travail constitué autour de ces pilotes,
  • Membres de la cellule qualité chargés de la formation et du support méthodologique des pilotes et des groupes de travail,
  • Coordonnateur des risques associés aux soins.